GSK Ensemble contre la méningite à méningocoques : comprendre les conséquences

De mogelijke gevolgen van meningitis door meningokokken

En tant que parent, la santé et la sécurité de votre enfant sont votre priorité absolue. La méningite à méningocoques est une infection des membranes entourant le cerveau et la moelle épinière (les méninges), causée par la bactérie Neisseria meningitidis.1,2 Cette maladie est connue pour sa progression rapide et ses graves conséquences. Une intervention médicale rapide est essentielle, car les conséquences à long terme peuvent avoir un impact durable sur les jeunes patients et leurs familles.2-4 Dans ce blog, vous en apprendrez plus sur les conséquences possibles de la méningite à méningocoques et l'importance de la sensibilisation et du soutien. Consultez votre médecin ou votre pédiatre pour plus d'informations sur cette maladie.

Conséquences physiques de la méningite à méningocoques

Bien que rare, la méningite à méningocoques est une maladie grave. Même avec un traitement adéquat, environ 1 cas sur 10 n'y survit pas. Jusqu'à un sur cinq des patients peut subir des complications physiques graves et durables.2-4

 

  • Perte d'audition : La perte d'audition est une complication possible de la méningite. Elle peut varier de légère à grave, et dans de rares cas, conduire à la surdité totale. Des tests auditifs sont recommandés après le rétablissement de la méningite pour surveiller la fonction auditive de votre enfant.3,4
  • Complications neurologiques La méningite peut affecter le cerveau de votre enfant, ce qui peut entraîner des problèmes de mémoire, de concentration et de coordination. Dans certains cas, les enfants peuvent éprouver des crises d'épilepsie ou développer d'autres conditions neurologiques à long terme.3,4
  • Troubles moteurs La maladie peut affecter la motricité de votre enfant, résultant en une faiblesse musculaire ou des problèmes de coordination. La paralysie peut également survenir.2-5 La physiothérapie et la réadaptation peuvent parfois aider à récupérer les compétences motrices.6
  • Cicatrices et dommages cutanées La septicémie peut entraîner de graves dommages cutanés ou la formation de cicatrices chez certains patients. Parfois, une greffe de peau ou même une amputation peut être nécessaire pour empêcher l'infection de se propager dans le corps et pour éliminer le tissu endommagé.2-4
Conséquences physiques de la méningite à méningocoques

Conséquences psychologiques et émotionnelles

Pour les familles, l'impact de la méningite peut s'étendre au-delà de la santé physique. Il est essentiel de prêter également attention au bien-être émotionnel et psychologique de votre enfant et de votre famille. Les conséquences psychologiques et émotionnelles sont souvent invisibles et peuvent donc être sous-estimées.5,6

 

  • Instabilité émotionnelle et troubles anxieux : Il n'est pas rare que les enfants et leurs parents subissent de l'anxiété, des sentiments dépressifs ou même des symptômes de trouble de stress post-traumatique (TSPT) après une expérience avec la méningite. Reconnaître et discuter de ces émotions peut être la première étape vers la guérison. Un soutien psychologique peut aider dans ce processus.2-6
  • Défis cognitifs Après une méningite, certains enfants peuvent développer des troubles d'apprentissage, ou avoir des difficultés à se concentrer ou à se souvenir des choses.2,4 Ces défis cognitifs peuvent affecter leurs performances scolaires et leurs activitées quotidiennes.
  • Impact social et relationnel Les changements de comportement, d'humeur ou de capacités physiques peuvent influencer la façon dont votre enfant interagit avec ses amis, les membres de sa famille et même les enseignants.2 Une communication ouverte et un soutien social sont cruciaux pour aider votre enfant.

Conséquences économiques et sociétales

Les effets à long terme de la méningite à méningocoques s'étendent également aux domaines économiques et sociétaux.6

 

  • Coûts médicaux : Prendre soin d'un enfant qui se remet de la méningite peut entraîner des coûts significatifs, y compris les traitements médicaux, la réhabilitation, et potentiellement des soins spécialisés. Ces coûts peuvent peser lourdement sur le budget familial. Il est recommandé de se renseigner sur les aides financières et les options d'assurance disponibles pour alléger ces charges.6
  • Éducation et emploi Pour les enfants confrontés à des défis cognitifs ou physiques suite à une méningite, des ajustements éducatifs ou des adaptations à l'école peuvent être nécessaires pour soutenir leur expérience d'apprentissage.6

L'importance du soutien

Compte tenu des conséquences potentiellement graves de la méningite, il est crucial que les survivants et leurs familles aient accès à une gamme étendue de services de soutien, incluant des soins médicaux, un accompagnement psychologique, un soutien éducatif, et des programmes de réhabilitation.2-6

 


Prévenir vaut mieux que guérir1-7

Il reste essentiel d'agir de manière préventive face aux maladies graves lorsque cela est possible, comme dans le cas de la méningite à méningocoques. Les symptômes initiaux, difficiles à reconnaître car non spécifiques, peuvent évoluer rapidement. La méningite à méningocoques peut avoir de graves conséquences à court et à long terme. Des vaccins existent pour aider à protéger votre enfant contre cette maladie.8

Voulez-vous savoir si votre enfant est suffisamment protégé ? Consultez votre médecin ou votre pédiatre. Même si votre bébé ou votre enfant est vacciné contre la méningite, il pourrait ne pas être protégé contre certains types de méningites à méningocoques.8

Références

1. World Health Organization (WHO), 2023. Meningitis. Factsheet.

2. Olbrich K, et al. Infect Dis Ther 2018;7:421–438.

3. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 2022. Meningococcal Disease. Diagnosis, Treatment, and Complications.

4. National Health Service (NHS), 2022. Meningitis: Complications.

5. Khandaker M, et al. Ann Epidemiol. 2015; 25(4): 236–242.

6. Martinón-Torres F, et al. Journal of Adolescent Health 2016;59;S12-S20.

7. Doherty M, et al. Vaccine 2016;34:6707-6714.

8. Conseil Supérieur de la Santé Avis 9485 (2019): Vaccination contre le méningocoque.

 

NP-BE-MNU-WCNT-240007 - Avril 2024